Après un premier cross-triathlon hivernal en avril et un duathlon nature en mai, juin annonçait le premier triathlon distance standard pour cette année 2019.

Direction donc la région de Malmédy, Robertville pour être exact à une heure très matinale puisque le départ est donné à 9h.

Un peu avant 6h, départ donc direction les Hautes Fagnes.

                                Afficher l’image source

 

Inscrite à la dernière minute, j'ai été attirée par un site internet flamboyant qui donne envie et un label "ocean lava triathlon" qui laissait présager une grosse organisation bien huilée.

Arrivée sur le site vers 7h30, je me rends vite compte que cette compétition sera sans doute assez folklorique et peu rigoureuse.

Premièrement je me suis inscrite tardivement, je me retrouve avec un dossard aux couleurs de la distance Half Ironman... Je m'empresse de le signaler à l'arbitre principal afin de ne pas me faire passer pour une tricheuse qui ne fait pas l'ensemble des boucles au programme.

Deuxièmement, le site indiquait précisément les distances de ce DO : 900m de natation, 39.4km de vélo avec 500 mètres de dénivelé positif et 8.6 km de course à pied. Déjà peu conventionnel pour une distance standard. Mais au final, nous aurons 1000m de natation, 39.5 km de vélo avec 700m de D+ et enfin (et surtout) 12.4 km de course à pied avec 150 mètres de D+. 

Troisièmement, une course ouverte à la circulation sur tout le parcours, sans l'avoir mentionné nulle part et avec pour seul signaleur à certains endroits de jeunes (très jeunes) et sans aucun doute bien gentils enfants ou scouts de la région. Les rares adultes situés aux endroits plus dangereux n'étaient pas présents lors du premier tour en vélo ou étaient au téléphone et ne géraient absolument pas la circulation. J'ai du à certains moments monter sur le trottoir pour éviter les voitures...

Quatrièmement, des ravitos trop lights et à nouveau pas encore installés lors du premier passage vélo (et j'étais loin d'être en tête de course...).

Enfin, un chronométrage amateur pour lequel j'ai du signaler un cas de triche flagrant non remarqué par l'organisation.

Je tiens quand même à signaler les points positifs de la compétition :

- un site magnifique et une région splendide

- les goodies sympas 

- une course malgré tout agréable sous une météo clémente.

Passons maintenant au récit de la course :

                        IMG-20190622-WA0006 

A 9h, le départ est donné et c'est parti pour une bousculade trop longue sur le parcours natation. Après 18 minutes de course, je sors de l'eau contente d'en avoir fini avec cette partie et anxieuse à l'idée de devoir affronter la partie vélo avec le peu d'entrainement sur les 3 dernières semaines.

                                    IMG-20190622-WA0005

Je pars donc pour 2 boucles de vélo, vallonnées, que je prends à mon rythme sachant que la course à pied finale sera longue. Après 1h32, je pose le vélo et entame le dernier tiers de la course.

                                   IMG-20190622-WA0009

En route pour les 2 boucles de course à pied, costaude, avec aussi du dénivelé mais que je parviens à réaliser en négative split, et surtout, avec de bonnes sensations. 

                                   IMG-20190622-WA0026

Après 1h07 de course à pied et 3h02 de compétition, je franchis la ligne contente d'en avoir fini et satisfaite du résultat malgré les dernières semaines difficiles niveau santé.

                                   IMG-20190622-WA0036

Suite au prochain épisode...