Tout bon triathlète qui se respecte et qui aime pratiquer son sport n'y échappe pas : il faut une licence.

Hélas, en Belgique, qui dit licence dit club. Comme dans la majorité des autres pays d'ailleurs.

Est-ce une volonté de la ligue de pousser les athlètes vers les clubs ou y a-t-il une autre raison à cette imposition ? Je ne le sais pas mais je vous avoue avoir longtemps hésité avant de retourner vers un club.

En effet, il n'est pas toujours simple de se libérer pour les entrainements prévus au sein d'une structure et, souvent, les structures imposent quelques obligations aux athlètes qui ne sont pas toujours simple à respecter quand la seule chose qui nous importe est de pratiquer le sport.

Après plusieurs semaines de réflexion et un comparatif des offres proposées, je pense avoir enfin trouvé mon bonheur.

Ce sera donc avec l'Oxygène Triathlon Club (OTC) que je traverserai cette année 2019.

                         thC1CUR1AR

Un club pas élitiste, ouvert à tous avec une ambiance familiale des plus agréables.

Merci à eux de m'avoir accueillie pour une première séance de natation ce lundi.

Me voilà donc encadrée et entourée pour une année qui, espérons le, me permettra un épanouissement sportif en tous temps...

 

Sportivement votre